RANDRIARIMALALA Herinavalona président de chambre de la Cour d’appel du 13 mai 2016 a mal traduit l’attestation CISCO

« and the above company is NOT an Authorized Cisco Channel Partner in Madagascar »  est traduite par  » que la société CISCO a nié l’existence de la société EMERGENT NETWORK comme partenaire commercial autorisé à distribuer ses produits; » pour  les magistrats de  la Cour d’appel d’Antananarivo de l’attestation de CISCO du 26 novembre 2013.

D’après l’attestation CISCO SYSTEMS produite par RANARISON Tsilavo dans sa plainte avec demande d’arrestation du 20 juillet 2015 : » and the above company is NOT an Authorized Cisco Channel Partner in Madagascar  »

L’arrêt de la Cour d’Appel d’Antananarivo donne la traduction suivante de l’attestation du 26 novembre 2013 : « et que cette dernière n’a même pas le droit de commercialiser une licence CISCO à Madagascar ; ».

A t-on raté une épisode dans cette traduction fantaisiste  qui vaut une condamnation de 2 ans de prison avec sursis et  un milliard cinq cent millions d’ariary équivalent de 428.492 euros d’intérêts à payer à RANARISON Tsilavo à Solo ?

and the above company is NOT an Authorized Cisco Channel Partner in Madagascar
Attestation en langue anglaise CISCO du 26 novembre 2013 produite par RANARISON Tsilavo

On est allé sur google traduction pour avoir le coeur net sur la traduction de cette phase qui vaut 2 ans de prison avec sursis et

et la société ci-dessus n’est un partenaire de distribution Cisco agréé à Madagascar.
en tapant la phrase écrite en anglais sur GOOGLE Traduction

Pour être professionnel et se prémunir en preuve, on a demandé à des traducteurs professionnels de faire la traduction de cette attestation du 26 novembre 2013.

« and the above company is NOT an Authorized Cisco Channel Partner in Madagascar »
Attestation CISCO du 26 novembre 2013 produite par RANARISON Tsilavo

 

Et que la compagnie mentionnée sus-dessus n’est pas un Partenaire Autorisé de Cisco Channel Partner à Madagascar.
Traduction de l’attestation CISCO du 26 novembre 2013 par RAZAFIMAHARO Henriette, Traductrice assermentée près des Cours et Tribunaux de Madagascar

 

et la société ci-dessus mentionnée n’est PaS un Partenaire Agrée de la Chaîne Cisco à Madagascar
Traduction de l’attestation CISCO du 26 novembre 2013 par Christine GOURON, traductrice assermentée Cour d’Appel d’Orléans

L’arrêt du 13 mai 2016 de la Cour d’Appel d’Antananarivo continue dans sa lancée :
« Que la société CISCO a nié l’existence de la société EMERGENT NETWORK comme partenaire commercial autorisé à distribuer ses produits ;
Qu’ainsi les factures établies par la société EMERGENT NETWORK sur la base des produits CISCO sont réputées fausses « 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here