L’action civile appartient à la société victime, victime de l’infraction. Elle est en revanche irrecevable lorsqu’elle émane d’un syndicat, du représentant des salariés, d’un associé prétendant obtenir réparation d’un préjudice propre

Mais un associé peut exercer l’action ut singuli 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here